Archives de catégorie : Tendance météo à long terme

Nouvel an 2021 en France

Dans un peu moins de deux semaines, nous passerons à l’année 2021.

Il nous apparait important d’établir une première tendance indépendante de celle donnée sur http://www.meteolafleche.com/previsionsfrance.html

Cette tendance a été créée avec le modèle de prévision américains GEFS.

Par rapport à l’échéance encore lointaine, nous avons également utilisé comme sources les modèles saisonniers CFS ainsi que C3s via https://climate.copernicus.eu/charts/c3s_seasonal/c3s_seasonal_spatial_mm_rain_3m?facets=Parameters,precipitation,T2m%3BCentres,C3S%20multi-system&time=2020090100,1464,2020110100&type=ensm&area=area01.

Météo réveillon Nouvel An 2021
Sources des tendances météo : GEFS, C3s et CFS
Météo jour Nouvel An 2021

Sur le plan des statistiques, rares sont les passages à la nouvelle année se faisant en douceur dans tous les sens du terme.

En l’occurrence, cette année, la dominante semblerait anticyclonique sur le proche Atlantique.

Toute l’incertitude porterait sur l’intensité de la dorsale qui devrait recouvrir tout ou partie de la France.

Au vu de la récurrence de cette année 2020 et de la modélisation, des grandes lignes apparaitraient.

Nous partirions sur la tendance émise il y a plus de jours via http://www.meteolafleche.com/actualite/2020/12/02/meteo-hiver-2020-2021/

Avec une première décade de Décembre froide, une seconde douce, une dernière potentiellement de saison, le réveillon du Nouvel an partirait sur de l’humidité en basses couches.

Cette humidité serait présente notamment au passage d’une perturbation atténuée qui laisserait penser à quelques flocons en plaine sur le quart Nord-Est.

En cours de soirée, avec la remontée des températures à l’altitude 850 hPa, la limite pluie-neige se situerait vers les 1000 mètres.

En revanche, dans la nuit, les nuages bas pourraient être forts nombreux comme pour signifier le couvre feu ; il faudrait alors être prudent avec les fréquents brouillards avec une visibilité située parfois en dessous des 200 mètres !

De plus, la température chuterait facilement sous les 5°C ; au petit matin, vers 06h, il pourrait faire entre -1 et 2°C rendant le risque élevé de formation de verglas !

Le jour du Nouvel An se ferait dans la gueule de bois au moins au niveau du temps ; les nuages bas formés en cours de nuit persisteraient tout ou partie de la journée.

C’est l’inconvénient des situations anticycloniques : il est impossible de savoir avant le jour même où le soleil aura des chances de percer.

Ce qui serait plus fiable, ce serait d’avoir un ensoleillement quasi maximal en altitude (à partir de 1000 mètres ?).

En effet, nous serions dans le cadre du phénomène d’inversion.

Une occasion de faire une randonnée pour éliminer les excès de la veille ?

Quoi qu’il en soit, portez-vous bien ; faites que l’année 2021 soit celle que vous voudrez qu’elle soit !

Noel 2020 en France

A deux semaines du réveillon de Noel 2020, il apparait opportun de donner une première tendance effectuée avec les modèles américains GFS ; vu l’échéance fort lointaine, nous avons également utilisé le modèle saisonnier CFS ainsi que C3s.

Météo réveillon de Noel 2020
Sources des prévisions : GEFS ENS, CFS, C3s
Météo jour de Noel 2020

Statistiquement, les chances d’un Noel blanc en plaine sont inférieures à 50% en reprenant les 20 dernières années.

Cette année 2020 pourrait ne pas déroger à la « règle ».

Lors de notre publication en date du 2 Décembre 2020 via http://www.meteolafleche.com/actualite/2020/12/02/meteo-hiver-2020-2021/, nous émettions une tendance à dominante océanique pour Décembre ; ça signifierait grosso modo, douceur et humidité dominante (sauf pourtour méditerranéen).

Globalement l’hiver 2020-2021 se ferait avec une dominante de températures douces : détails sur http://meteolafleche.com/previsionssaisonnieres.html

La première décade de Décembre a été froide : l’anomalie thermique était de -1 à -2°C à l’échelle de la France.

La deuxième décade s’annoncerait déjà très douce : les températures pourraient être situées de 2°C au-dessus de la moyenne de la période 1981-2010.

Pour la troisième décade, les différentes modélisations tendraient vers la persistance d’un courant océanique ; mais sous quelle(s) forme(s) ? avec quelle durée ?

L’échéance est bien trop lointaine pour en donner des détails précis.

En revanche, sur les côtes, le risque de submersion marine apparaitrait inexistant ; avec un « joli » coefficient de marée de 44, le marnage ne va pas voler haut.

Pour celles et ceux qui entretiendraient de jouer les canards givrés, faites attention à la houle ; elle est très souvent présente dans ce type de configuration.

Son ampleur serait déterminée par le fetch ; si ce dernier s’étend jusque vers le Sud de l’Islande, alors la houle très longue se ferait plus facilement ; comme les vagues de période 16 secondes sont 4 fois plus puissantes que celles de 10 à 12 secondes, il faudra prendre en compte ce paramètre.

La température de l’eau devrait également être « douce » si les basses pressions prédominent au large.

Côté montagne, pour celles et ceux qui iront, le ski de fond se ferait probablement à moyenne altitude.

Météo du Dimanche 13 Décembre 2020 grandes marées

Nous vous en parlions il y a quelques jours via http://www.meteolafleche.com/actualite/2020/12/06/meteo-11-15-decembre-2020/

La tendance météo vers un redoux durable (au moins 7 jours) persisterait et même signerait en cette journée dominicale.

En l’occurrence, les basses pressions britanniques continueraient de prendre de l’ampleur.

Météo du Dimanche 13 Décembre 2020
Fond de carte http://www.windguru.cz

Une dépression pourrait générer un fort coup de vent sur l’Irlande ; le vent fort déborderait en partie sur les Pays de Galles, l’Ecosse, l’Angleterre voire sur les côtes de la Manche.

En revanche, ce qui serait quasiment acquis est un train de houle intense sur les côtes de la Manche ainsi que celles de l’Océan Atlantique.

Or, les coefficients de marées atteindraient les 93 en fin de journée ; avec la surcote, le risque de submersion marine ne serait pas négligeable.

Le lendemain et Mardi 15 Décembre 2020, les coefficients culmineraient à 99.

Pour autant, le risque de surcote serait faible et la houle de plus faible hauteur ; ça n’empêcherait pas une certaine prudence.

Côté masse d’air, la douceur serait de plus en plus généralisée à l’ensemble de l’Europe de l’Ouest ; seul l’Est de la France et plus globalement l’Europe centrale conserveraient un temps plus froid avec l’anticyclone YADIGAR.

Au niveau de la couleur du ciel, le bleu prédominerait sur le Sud et l’Est, le gris avec la pluie sur le Nord-Ouest notamment.

Par la suite, la semaine d’avant les vacances de Noel se feraient dans une douceur parfois remarquable.

Les stations de ski de haute altitude (2000 mètres) en profiteraient ; les amateurs de ski de fond seraient ravis.

edit : la dépression pourrait finalement s’appeler BARBARA et non ZOLESTINE.

Météo du 16 au 20 Décembre 2020 vacances Noel

Météo 20 Décembre 2020 vacances Noel
Crédits via http://www.meteolafleche.com/previsionsfrance.html

Quel temps pour le week-end des vacances de Noel ? en allant sur les stations de ski ?

Vu les circonstances sanitaires, beaucoup d’entre vous tenteront de rejoindre la famille respective.

La prudence sera clairement de mise sur les routes surtout sur l’Ouest a priori ; en effet, les tendances iraient vers un renforcement des basses pressions sur l’Océan Atlantique.

Cette situation favoriserait de fortes vagues sur les côtes ; celles du Sud Bretagne jusqu’au Pays Basque seraient alors les plus impactées ; la période des vagues pourrait y dépasser les 15 secondes soit ce qu’on retrouve habituellement dans l’Océan Pacifique !

Ne pas hésiter à aller sur le site du SHOM via https://data.shom.fr/ via l’onglet Prévisions.

En plus de générer une houle intense, la pluie serait à surveiller notamment sur la Bretagne (rien de particulier sauf pour les non locaux).

Cependant, le flux océanique y apporterait une certaine douceur.

Plus à l’Est, l’influence serait bien plus continentale ; l’anticyclone Scandinave et son homologue russe seraient reliés par une vaste dorsale ; elle déborderait sur l’Ouest de l’hexagone.

Les températures pourraient alors y être de saison ; pour autant, l’ensoleillement y serait infiniment plus important et le ressenti peu hivernal !

Météo du 11 au 15 Décembre 2020 grandes marées

Météo 15 Décembre 2020 grandes marées
Crédits sur http://www.meteolafleche.com/previsionsfrance.html

Les coefficients de marées atteindraient les 99 en valeur théorique le Mardi 15 Décembre 2020.

Or, en pratique, la situation pourrait être radicalement différente.

En effet, les basses pressions domineraient l’Islande mais aussi l’Irlande ; une extension de ces dernières vers le Labrador (Canada) ne serait pas impossible.

Dans un tel cas, le fetch porterait sur plusieurs milliers de kilomètres ; la situation serait alors favorable à une houle très longue (période de plus de 14 secondes).

Une houle de période 15 secondes a une puissance 4 fois supérieure à celle de période 10 secondes !

Nous sommes dans une période où les hauteurs d’eau du matin sont supérieures à celles du soir.

D’où une prudence à avoir ; ne pas hésiter à regarder les prévisions du SHOM sur https://data.shom.fr/

Autrement, côté temps, il ne faut pas s’attendre à beaucoup de soleil sauf sur le quart Sud-Est ; les perturbations défileraient d’Ouest en Est surtout au Nord de la Loire.
La température à 500 hPa (5550 mètres) et celle située à 850 hPa (1450 mètres) seraient variables.

La limite pluie-neige oscillerait alors entre 1200 et 1300 mètres sur les Vosges ; sur le Massif Central, le Jura et le Nord des Alpes, la neige pourrait apparaitre vers les 1400 mètres.

Les Pyrénées et le Sud des Alpes verraient les flocons à partir de 1500 mètres.

En plaine, la douceur serait possible avec au moins 7°C à Strasbourg, 12°C à Nantes et jusqu’à 20°C dans le Sud de la Corse.

Ce même vent d’Ouest apporterait un temps infiniment plus sec sur le pourtour méditerranéen ; il chasserait assez facilement les nuages surtout sur le Var et les Alpes Maritimes.

Météo hiver 2020-2021

L’hiver météo 2021 débute chaque année le 1er Décembre ; en cette année 2020, il était pile à l’heure.

Météo Décembre 2020

En effet, sur le Nord-Est, il y a eu de fréquentes gelées ainsi que de la neige ayant nécessité une vigilance orange sur plusieurs départements. Cf notre prévision du 30 Novembre 2020 sur http://www.meteolafleche.com/actualite/2020/11/30/neige-en-plaine-entre-le-30-novembre-et-le-3-decembre-2020/

Cette situation hivernale devrait persister pendant une bonne semaine avant le retour à un courant océanique a priori de plus en plus intense.

Les fêtes de Noel et du Nouvel An se feraient alors dans une certaine agitation.

Le début de l’année 2021 pourrait être plus calme : les hautes pressions reviendraient et avec des gelées parfois fortes.

Météo Janvier 2021

Cependant, très rapidement, le flux d’Ouest reprendrait le dessus : le redoux se ferait de façon plus ou moins abrupte (épisode neigeux à l’avant ?) ; la configuration favoriserait un vent modéré à fort.

La suite et fin de l’hiver (Février) ne verrait pas plus de possibilité de (grand) froid.

Météo Février 2021

Ce dernier mois de l’hiver météo est souvent le plus froid de la saison ; il précède le début du printemps ; la température de l’eau de mer relevée dépasse rarement les 10°C.

Pour autant, ces dernières années, ce n’était pas le cas ; alors peut-être que Février 2021 regorgera de surprises ?

Nous pensons que le milieu du mois serait favorable à des épisodes hivernaux.

Vers des températures type -10 voire -15°C sur le quart Nord-Est ? d’autres fortes gelées ailleurs ?

Pour résumé, la modélisation C3s (Copernicus) mettrait un trimestre Décembre-Janvier-Février dans les normes voire au-dessus : +0,3°C

Evidemment, les disparités peuvent être énormes.

Les deux tiers du mois peuvent être consacrés à la douceur ; une décade peut prendre l’aspect d’un froid vif.

C’est notamment le cas avec la reformation d’un bloc anticyclonique sur l’Atlantique ; le flux généré de secteur Nord apporte alors de l’air provenant directement du pole.

Source : https://climate.copernicus.eu/charts/c3s_seasonal/c3s_seasonal_spatial_mm_2mtm_3m?facets=undefined&time=2020110100,720,2020120100&type=ensm&area=area01

Météo du 27 Novembre au 1 Décembre 2020

Le flux océanique d’Ouest pourrait s’intensifier en cette fin Novembre : cette situation favoriserait les dépressions assez creuses.

Or, les coefficients de marée atteindraient les 80 : avec la surcote, en pratique, on pourrait se retrouver à 100 voire plus localement.

De plus, cette configuration générerait une houle lointaine ; elle proviendrait de Terre Neuve (Canada) ; avec une période de 15 secondes voire plus, cette situation donnerait une puissance aux vagues 2 à 4 fois supérieures.

Autrement, en plaine la douceur serait d’actualité via les températures minimales.

Sur les massifs, la limite pluie-neige située vers les 1300 mètres ; les Vosges verraient alors un plâtrage assez conséquent.

Vigilance grandes marées Dimanche 15 Novembre 2020

Avec le passage d’une dépression en entrée de Manche puis sur le Nord de l’Angleterre, un coup de mer ne serait pas à exclure Dimanche soir voire encore Lundi matin.
Le principal souci proviendrait des coefficients de marée qui culmineraient à 109 en valeur théorique.

En pratique, avec une surcote située entre 20 cm sur le Sud Bretagne et 40 cm vers le Mont Saint Michel, nous pourrions avoir une marée de 115.

Sans compter les vagues pouvant atteindre les 7 mètres sur Ouessant, entre 2 et 5 mètres ailleurs.

Cependant, la houle pourrait survenir au moment des pleines mers avec une période dépassant par moment les 13 secondes donnant aux vagues une puissance 2 à 3 fois supérieures !

Par conséquent, grandes prudences si vous avez la possibilité d’aller voir les vagues.

Météo du Vendredi 13 au Mardi 17 Novembre 2020 Grandes marées

Durant cette période, les coefficients de marées culmineront en valeur théorique à 109 les Dimanche 15 et Lundi 16 Novembre 2020.

Les conditions seraient particulièrement dépressionnaire sur l’Océan Atlantique avec un ou plusieurs trains de houle pouvant y être générés.

Il faudrait être prudent alors sur les côtes françaises le cas échéant.

Météo du Mardi 10 Novembre 2020

Le temps devrait être marqué par l’anticyclone RAMESH rendant les armes sur la France, le Portugal et l’Espagne pour aller dominer l’Europe centrale et la Russie.

ça laisserait alors le champ libre au système dépressionnaire d’Islande d’agiter un peu plus l’Océan Atlantique pour générer une houle longue dans les jours qui suivent sur nos côtes françaises.