Prévisions saisonnières pour la France et le reste de l'Europe

 



Previsions meteo 1 mois

JUIN 2022

1ère quinzaine
Du 1er jusque vers le 11, les indices AO (Arctique) et NAO (Atlantique Nord) ainsi que les modèles de prévisions à très long terme tendraient vers un temps instable sur une bonne moitié Ouest du pays avec une extension possible sur le reste de la France.

Du 12 jusque vers le 15, les paramètres liés au soleil toucheraient les bas prenant la forme d'une généralisation des hautes pressions du Portugal jusqu'à la Scandinavie. Le flux serait alors anticyclonique ramenant un peu d'air chaud en basses couches


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 30, pas de changements a priori.
Le temps chaud et sec (sauf si gouttes froides) persisterait
.
Ce serait un temps idéal pour les deux éditions du Hellfest
.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Est.

Sur le Sud du pays : Sud-Est.


Bilan

Le début de l'été météorologique 2022 se ferait dans des chaleurs relatives rendant l'anomalie thermique (+0,5°C) proche des normales ; avec un marais barométrique dominant, les précipitations se feraient logiquement sous formes d'averses (orageuses) avec des accumulations aléatoires (excédant de 30% ?) et le plus souvent en fin de journée.
D'où un soleil rayonnant (+5%)
malgré les nombreux grains.


JUILLET 2022

Prévisions météo 2 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 12, les paramètres liés au soleil atteindraient des sommets engendrant un affaissement de l'anticyclone sur la Scandinavie mais aussi probablement sur l'Europe centrale, une partie du Nord et de l'Ouest de la France ; la voie serait alors ouverte au retour à un courant océanique d'Ouest au début de la période de congés d'été.

Du 13 jusque vers le 15, le flux d'électrons diminuerait un peu permettant aux hautes pressions de s'imposer davantages sur le pays notamment vers le Bénélux ; le flux s'orienterait alors au Sud permettant une remontée rapide des températures.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 31, pas de changement : le flux resterait de secteur Sud à Sud-Ouest ; l'advection d'air chaud serait telle que des (fortes) chaleurs seraient possibles.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Est.


Bilan

Le coeur de l'été météo 2022 pourrait commencer à prendre des allures automnales avant de basculer rapidement dans l'estival ; d'où une anomalie thermique moyenne légèrement plus élevée que la normale (+0,5°C) avec des précipitations très inégalement réparties entre le Nord et le Sud tout comme l'ensoleillement.

AOUT 2022

Prévisions météo 3 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 10, les paramètres liés au soleil seraient élevés laissant penser à un courant dépressionnaire plus actif sur les îles britanniques avec un débordement sur le Nord de la France.

Du 11 jusque vers le 15, le flux d'électrons chuterait favorisant une hausse de la pression atmosphérique par le Sud de la France.
Les précipitations se feraient alors plus rares cantonnées au Nord de la Loire surtout vers les côtes de la Manche
.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 31, a priori, la poursuite d'un temps globalement estivale devrait se faire au moins sur le Sud et l'Est de la France.
Le reste du pays serait sous l'influence d'une composante Ouest
.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Ouest.
Sur le Sud du pays :
Ouest.


Bilan

La fin de l'été météorologique 2022 serait meilleure malgré les nuages bas au Nord avec même des ondées fréquentes sur les côtes de la Manche. Concrètement, les éclaircies seraient nombreuses au Sud et à l'Est contribuant à une température moyenne globale assez chaude (+0,5°C) tout comme les précipitations et l'ensoleillement.

Le spectre d'un été 2022 pourri pour la seconde année consécutive ? A part le début (Juin), le reste devrait être moins "vilain" que l'année dernière.

Le flux prévu encore océanique engendrerait une anomalie de température moyenne globale proche des normales avec des précipitations aléatoires surtout au Nord de la France, un ensoleillement très inégal.



SEPTEMBRE 2022

Prévisions météo 4 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 15, les paramètres solaires seraient élevés laissant présager un renforcement du système dépressionnaire sur le Royaume Uni ainsi que sur le Nord de la France, et un maintien (partiel ?) des hautes pressions sur le Sud.

Avec des coefficients atteignant les 105, le risque de submersion marine serait alors au plus haut sur les côtes.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 30, pas de changements normalement ; nous serions dans la continuité de la quinzaine précédente à savoir une forte pluviométrie sur l'Ouest et le Nord au gré des perturbations, beaucoup moins sur le pourtour méditerranéen.

Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Ouest.


Bilan

Le début de l'automne météorologique 2022 serait du grand classique à cette période de l'année ; nous aurions des précipitations plus abondantes au Nord de la Loire (+30%) avec un ensoleillement normal ; le flux de Sud-Ouest maintiendrait une certaine douceur (+0,5°C).


Météo de 5 à 7 mois

Tendance pour l'automne (Octobre et Novembre) et le début de l'hiver 2022-2023 (Décembre)

Tendance météo de 5 à 7 mois


OCTOBRE 2022
Du 1er jusque vers le 31, tous les paramètres liés au soleil atteindraient des sommets ; le flux basculerait alors un peu plus au secteur Ouest.
Avec un coefficient de 101, les vagues dites de submersion se feraient encore remarquées.

En gros

Le coeur de l'automne météo 2022 verrait toujours autant de précipitations au Nord (+10%), un peu moins au Sud avec un soleil forcément discret mais des températures prévues restant au dessus des normales de la période 1981-2010 (+0,5°C).

NOVEMBRE 2022
Du 1er jusque vers le 30, les hautes pressions seraient plus présentes faisant office de "pause" surtout en début et fin de mois ; entre les deux, le courant océanique ferait toujours autant parler de lui.

Dans l'ensemble

La fin de l'automne météorologique 2022 verrait les premières offensives hivernales (gelées) bien que la tendance majoritaire reste à de fortes accumulations d'eau que ce soit au Nord ou au Sud (+10%).

Dans ces conditions, l'anomalie thermique se ferait autour de la normale (0,0°C) et le soleil encore mal en point (-5%).

L'automne 2022 aurait la particularité d'être de saison ce qui serait rare au vu de ces dernières années !

DECEMBRE 2022
Du 1er jusque vers le 31, les premières tendances iraient vers un abaissement de la pression atmosphérique sur l'Est des îles britanniques ainsi que la Scandinavie voire le Nord-Est de la France.

Le flux serait alors plus nordique sur le pays.

Au final

Le début de l'hiver météorologique 2022-2023 serait du grand classique avec quelques averses (anomalie +5%) et des températures assez froides (-0,25°C).
Dans cette configuration, le soleil pourrait dévoiler ses rayons.








Copyright © Météolaflèche | Tous droits réservés -   Mentions légales et conditions d'utilisation du site -   Cyril DUPONT (pseudo CyrilD44 sur certains forums) -   Contact
"toute représentation ou reproduction,intégrale ou partielle,d'une ou plusieurs pages, cartes ou logos de ce site faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite" (article 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle) . Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées .