Prévisions saisonnières pour la France et le reste de l'Europe

 



Previsions meteo 1 mois

FEVRIER 2017


1ère quinzaine
Du 1er jusque vers le 9, l'activité solaire atteindrait des sommets ce qui aboutirait à une pression atmosphérique globale probablement en dessous des 1015 hPa sur le Nord de la France.
Le temps pourrait alors être plus doux que la normale surtout le matin via les nuages bas nocturnes sur fond de précipitations potentiellement intenses et de vents forts.
Du 10 jusque vers le 15,
le flux d'électrons chuterait tandis que le champ magnétique terrestre resterait stable et donc intense.
L'anticyclone pourrait revenir sur le proche Atlantique et éventuellement sur les îles britanniques impulsant un flux nettement plus nordique : à ce sujet, il faudrait éventuellement surveiller les pleines mers du 10 au 13 où le coefficient de marée pourrait atteindre les 110 en pratique (au lieu des 100 théoriques) surtout via un coup de Noroit (en début de période).
En allant vers le Nord-Est, le temps serait beaucoup plus hivernal au point que les précipitations solides pourraient arriver jusqu'en plaine .


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 22, il n'y aurait pas de changements normalement.
Les averses prédomineraient, plus souvent sous forme de neige sur le Nord-Est à basse altitude voire en plaine.
Via un flux d'Est dynamique, les régions bordant la Mer Méditerranée seraient aussi sous les averses surtout sur la Corse et les Alpes Maritimes !
Du 23 jusque vers le 28, le flux d'électrons remonterait ce qui n'excluerait pas un maintien de l'hiver : concrètement, le redoux pourrait survenir le temps d'une journée ou deux, avant de laisser de nouveau place à un net refroidissement faisant de ce mois de Février décidément très difficile à prévoir.


Flux dominant

Sur le Nord du pays :  Nord-Ouest.

Sur le Sud du pays : Nord-Ouest.


Bilan

La fin de l'hiver météorologique 2016-2017 renfermerait une masse d'air a priori un peu plus froide que ce que nous devrions avoir à cette période de l'année (anomalie thermique -0,45°C).
La récurrence des hautes pressions du Groenland jusque vers le Portugal ne devrait pas réduire les quantités d'eau sur la France (excédent à +10% ?).
Quant à l'ensoleillement, il pourrait être légèrement dans le positif (+10%) avec de très fortes disparités entre le Nord et le Sud de l'hexagone
.

L'hiver 2016-2017 s'annoncerait globalement assez froid au niveau des températures moyennes (anomalie -0,5°C ?) ; les précipitations globalement déficitaires avec de fortes disparités entre l'Est (excédent ?) et l'Ouest (déficit ?) ; idem pour l'ensoleillement.


MARS 2017

Prévisions météo 2 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 6, le champ magnétique terrestre et l'irradiance seraient en hausse.
Le flux serait un peu plus à l'Ouest ramènant de l'air doux sur fond d'humidité toujours aussi présente excepté sur le pourtour méditerranéen.
Du 7 jusque vers le 15, l'activité solaire redeviendrait à nouveau très basse alors que le champ magnétique terrestre tutoierait toujours les sommets.
L'anticyclone reviendrait une énième fois sur toute l'Atlantique Nord se permettant de fusionner avec les hautes pressions thermiques du Groenland : le courant maritime serait alors plus nordique apportant de nombreuses giboulées avec une masse d'air fortement refroidie.
Dans une telle configuraiotn, la neige pourrait survenir en plaine sur le quart Nord-Est alors que sur le pourtour méditerranéen, le Mistral et la Tramontane souffleraient très fortement.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 20, a priori, toujours un temps assez hivernal avec des températures situées légèrement sous la normale de la période 1981-2010 et de nombreuses averses aux précipitations le plus souvent solides.
Du 21 jusque vers le 31, l'activité solaire serait toujours prévue aléatoire ce qui engendrerait un marais barométrique : à cette saison, la masse d'air serait assez douce.
Côté temps, à flux mou, développement intempestif de nuages à développement vertical pouvant donner de nombreuses averses sur les reliefs, assez peu en plaine.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Nord-Ouest.

Sur le Sud du pays : Nord-Ouest.


Bilan
Le tout début du printemps météo 2017 serait nettement moins hivernal qu'initialement envisagé avec une anomalie de température légèrement positive (+0,35°C), des précipitations au dessus de la moyenne (+5 à +15%) et un ensoleillement très bon (+10%) sauf sur le Nord-Est (déficit ?).



AVRIL 2017

Prévisions météo 3 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 6, l'activité solaire serait assez aléatoire.
Cette configuration pourrait aboutir à un énième marais barométrique : concrètement, les matinées seraient calmes, les après-midis marquées par de nombreuses averses essentiellement sur les reliefs (évolution diurne).
La masse d'air serait relativement de saison.
Du 7 jusque vers le 12, l'éclairement accuserait une baisse alors le champ magnétique terrestre resterait stable : dans ce cas, le champ de pression serait élevé sur le proche Atlantique avec un courant de Nord apportant une fraicheur remarquable et beaucoup d'humidité surtout vers l'Alsace, la Lorraine et la Franche Comté.
Du 13 jusque vers le 15, l'activité solaire reprendrait de l'ampleur le champ magnétique terrestre davantage.
l'anticyclone concernerait le Nord du Portugal ainsi que l'Europe centrale : un courant de secteur Sud-Sud-Ouest instable engendrerait une assez forte accumulation d'eau sur l'Ouest ainsi que le pourtour méditerranéen.
La douceur serait perceptible de part les températures minimales élevées pour la saison.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 30, ce serait une quinzaine assez constrastée entre un maintien d'un blocage anticyclonique sur le centre de l'Europe apportant en continu de la douceur sur l'Est de la France, la Suisse, l'Italie, de l'humidité et de la fraicheur sur l'Ouest de l'hexagone, Espagne et Portugal.
Dans tous les cas, il faudrait être amené à surveiller les grandes marées atteignant les coefficients 110 les derniers jours de ce mois !


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Sud-Est.
Sur le Sud du pays :
Sud-Sud-Est.


Bilan

Le coeur du printemps météo 2017 serait plutot dans la normal (anomalie +0,35°C) mais avec un ressenti potentiellement plus frais sur l'Ouest et le Sud à cause des fortes précipitations (excédent +15%).
Cependant, l'ensoleillement serait proche de la normale 1981-2010 (+5%)
.



MAI 2017

Prévisions météo 4 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 15, tous les paramètres solaires seraient au plus bas ce qui favoriserait un anticyclone sur l'ensemble de la France surtout sur l'Est et le Sud : après une matinée relativement fraiche, sous l'effet d'un bon ensoleillement, les températures grimperaient pour être assez douces pour la saison.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 20, une anomalie dans ce mois anticyclonique ? avec une légère hausse du flux d'électrons, une goutte froide pourrait provoquer une sorte de conflit de masses d'air : pour autant, avec une résistance des hautes pressions allemandes et autrichiennes, l'instabilité devrait concerner uniquement l'Ouest.
L'Est, en particulier vers l'ex Alsace, Lorraine et Franche Comté, se retrouverait sous une chaleur rendue étouffante par l'humidité élevée.
Du 21 jusque vers le 31, à nouveau la barrière anticyclonique empêcherait toute incursion de perturbations sur le pays : seules les côtes de la Manche pourraient voir des nuages...côtiers
.



Flux dominant

Sur le Nord du pays : Ouest à Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Ouest à Sud-Ouest.


Bilan

La fin du printemps météorologique 2017 serait très calme à la faveur d'une présence de l'anticyclone.
Les températures seraient globalement dans les normales de la période 1981-2010 (anomalie +0,15°C).
Les précipitations seraient en général fortement déficitaires (-25%) sauf éventuellement sur le littoral de la Manche
.
Quant à l'ensoleillement, il pourrait afficher un fort excédent dans le Sud (+15%), être plus mesuré dans le Nord (+5%), déficitaire sur les côtes de la Manche (-20%).

Le printemps 2017 ne ressemblerait pas à celui de 2016 au niveau des précipitations (déficit ?) encore moins sur le plan des températures (relative douceur ?).
Pour autant, l'ensoleillement serait excédentaire (+10%).


Météo de 5 à 7 mois

Tendance pour l'été 2017 (Juin, Juillet et Aout)

Tendance météo de 5 à 7 mois



JUIN 2017
Du 1er jusque vers le 30, l'activité solaire serait variable tout au long du mois se traduisant par un énième marais barométrique sur le pays : avec le vent orienté à l'Ouest, les évolutions diurnes seraient particulièrement nombreuses se traduisant par des orages sévissant essentiellement sur les reliefs, plus rarement en plaine.

Dans l'ensemble
Le début de l'été météo 2017 serait aussi mou qu'un poulpe au niveau du vent !
En revanche, l'absence de flux conjuguée à une pression atmosphérique moyenne proche des 1015 hPa (plus ou moins 2 hPa) occasionnerait des nuages cumuliformes (à développement vertical) surtout sur les reliefs.
En cours d'après-midi, les averses séviraient y donnant un cumul en eau assez excédentaire (+40%).
En plaine, les averses seraient très présentes surtout aux abords des reliefs donnant une accumulation d'eau globale probablement 30%.
Dans cette configuration, l'ensoleillement (-20%) et la température (-0,5°C seraient déficitaires.


JUILLET 2017
Du 1er jusque vers le 9, l'activité solaire n'évoluerait pas véritablement : les premiers jours du mois seraient marqués par un courant d'Ouest apportant de nombreuses et surtout une fraicheur au moment des départs pendant les grands congés d'été.

Du 10 jusque vers le 31, les paramètres liés au soleil atteindraient les bas fonds ; cette configuration favoriserait l'émergence d'un anticyclone peu voire pas du tout mobile sur le Sud de la France : le Sud de la Loire reverrait alors un temps estival.
Le Nord Loire serait plus sous influence océanique ce qui limiterait la hausse des températures avec une anomalie plus proche de ce que nous devrions avoir à cette période de l'année.
En gros
Le coeur de l'été météo 2017 serait calme en apparence : très peu de vents, grand soleil.
D'où un déficit pluviométrique probablement important (-10 à -30%), une anomalie thermique positive (+0,25°C) et un bon ensoleillement (+10%).


AOUT 2017
L'activité solaire n'évoluerait pas véritablement.
Nous pourrions alors nous diriger vers une synoptique similaire à celle du mois précédent : un anticyclone dominant toute la France excepté les Hauts de France, une partie de la Normandie et du Grand Est.
Au final
La fin de l'été météorologique 2017 ne renfermerait rien de particulier si ce n'est un fort déficit hydrique (-35%) : avec les déficits accumulés durant les mois précédents, le risque de sécheresse serait particulièrement à surveiller surtout sur le Sud-Est.
Côté températures, rien de particulier normalement (anomalie +0,25°C) alors que l'ensoleillement serait excellent (+15 à +20%).

L'été 2017 connaitrait un début très maussade avant d'entamer des congés avec des températures de saison, et un ensoleillement très bon.





Copyright © Météolaflèche | Tous droits réservés -   Mentions légales et conditions d'utilisation du site -   Cyril DUPONT (pseudo CyrilD44 sur certains forums) -   Contact
"toute représentation ou reproduction,intégrale ou partielle,d'une ou plusieurs pages, cartes ou logos de ce site faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite" (article 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle) . Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées .