Prévisions saisonnières pour la France et le reste de l'Europe

 



Previsions meteo 1 mois

NOVEMBRE 2020


1ère quinzaine
Du 1er jusque vers le 9, les hautes pressions des Açores et leurs homologues Scandinaves seraient reliés par une vaste dorsale englobant la France : cette situation donnerait quelques gelées ; le vent d'Est accentuerait le ressenti potentiellement hivernal.

Du 10 jusque vers le 15, tous les paramètres solaires seraient orientés à la hausse ; l'anticyclone volerait alors en éclat sur le Royaume Uni favorisant un défilé de perturbations et surtout un très net redoux durable sur l'ensemble de la France.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 30, l'activité solaire resterait élevée pérennisant le courant océanique d'Ouest : les accumulations d'eau seraient alors grandement à surveiller !


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Ouest.


Bilan

La fin de l'automne météorologique 2020 pourrait prendre des allures un peu hivernales au début mais redevenant rapidement automnale par la suite (anomalie thermique +1°C) ; les précipitations pourraient alors être excédentaires (+15%) et l'ensoleillement assez proche de la normale.

L'automne 2020 dans la douceur et l'humidité ? après un premier mois contrasté, le reste de l'automne se poursuivrait dans un peu plus de précipitations.


DECEMBRE 2020

Prévisions météo 2 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 5, nous serions toujours dans un courant d'Ouest dépressionnaire apportant de fortes précipitations essentiellement sur la moitié Nord de la France ; la masse d'air resterait douce dans une telle situation.
Du 6 jusque vers le 15, vers une pause dans la circulation océanique ? les paramètres liés au soleil chuteraient laissant penser à un retour d'une dorsale englobant toute l'Europe de l'Ouest.
L'air serait plus sec mais aussi globablement plus froid avec de potentielles gelées par endroit le matin
.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 31, de nouveau l'activité solaire remonterait : le système dépressionnaire pourraient reprendre sa place sur les îles britanniques favorisant un défilé de perturbations sur la plupart des régions françaises, du Bénélux, de l'Allemagne, des pays Scandinaves.
Pour autant, la température resterait assez aléatoire.
Quoi qu'il en soit, les fêtes de fin d'année 2020 se feraient alors dans une forte agitation.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Ouest.

Sur le Sud du pays : Ouest/Nord-Est.


Bilan

Le début de l'hiver météo 2021 se ferait avec une alternance entre un flux océanique et une composante continentale avec pour conséquences de fortes accumulations en eau (+40%), une masse d'air assez contrastée (+0,25°C) et un ensoleillement en berne (-15%).

JANVIER 2021

Prévisions météo 3 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 9, une baisse de tous les paramètres liés au soleil laisserait penser à la reformation des hautes pressions sur la France ; dans un tel cas, les conditions seraient hivernales surtout le matin avec de fréquentes gelées soit une situation classique à cette période de l'année.

Du 10 jusque vers le 15, le flux d'électrons remonterait tandis que le champ magnétique terrestre serait très bas : l'anticyclone se décalerait sur l'Europe centrale y formant un blocage.
Sur l'Europe Occidentale, nous aurions un flux de Sud-Ouest plus dépressionnaire surtout vers les côtes de la Manche ; la douceur serait remarquable y compris en altitude : pas l'idéal pour les stations de ski
de basse altitude !


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 31, peu de changements : toujours un temps dépressionnaire sur le Nord et l'Ouest de la France, plus sec a priori sur le pourtour méditerranéen ; les températures seraient assez douces dans ce type de configuration.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.
Sur le Sud du pays :
Ouest.


Bilan

Le coeur de l'hiver météo 2021 pourrait voir une "réaccélération partiel" du courant océanique avec de nombreuses précipitations (excédent de 40% ?).
Si les trois dernières semaines seraient dépressionnaires, la première serait à peine plus continentale.
Cependant, l'anomalie thermique serait au-dessus des normales (+0,75°C ?) sur fond d'ensoleillement déficitaire
.


FEVRIER 2021

Prévisions météo 4 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 10, ce serait dans la continuité de la fin du mois précédent avec une présence des basses pressions sur l'Ouest et le Nord de l'Europe, maintenant la douceur sur la France.

Du 11 jusque vers le 15, le champ magnétique terrestre serait très élevé alors que le flux d'électrons tendrait vers le bas ; cette configuration favoriserait un anticyclone Scandinave mais le système dépressionnaire britannique serait de plus en plus présent.
D'où un flux potentiellement plus continental sur le quart Nord-Est faisant croire à un retour à l'hiver.
Le reste du pays serait marqué par de nombreuses averses et des températures un peu plus de saison.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 28, il y aurait toujours un temps contrasté entre l'Ouest (océanique) et le Nord-Est (plus continental).

Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Ouest.


Bilan

La fin de l'hiver météorologique 2021 serait très arrosée (+40% ?) et douce (anomalie thermique +0,5°C) en marge d'un défilé incessant de perturbations sur la France y compris sur le Sud-Est.

La plupart des stations de ski de moyenne et haute montagne auraient un gavage en neige dans de telles conditions.

L'hiver météo 2020-2021 se ferait dans une certaine humidité prenant la forme d'un excédent en précipitations (+30%) via un flux océanique dominant qui ramènerait également de la douceur globale (+0,5°C) sur fond d'ensoleillement faible (-20%)

Météo de 5 à 7 mois

Tendance pour le printemps 2021 (Mars, Avril et Mai)

Tendance météo de 5 à 7 mois


MARS 2021
Du 1er jusque vers le 8, le flux d'électrons serait assez élevé tout comme le champ magnétique terrestre ; cette configuration favoriserait les hautes pressions Scandinaves et les basses pressions sur l'Ouest de la France : d'où un flux de Sud doux et instable prenant la forme de nombreux grains.

Du 9 jusque vers le 17, l'ensemble des paramètres liés au soleil serait à la hausse laissant penser à un courant océanique d'Ouest très actif : les perturbations défileraient alors sur l'ensemble de la moitié Nord et le Sud-Ouest tandis que le pourtour méditerranéen retrouverait un temps sec.

Du 18 jusque vers le 31, à nouveau le champ magnétique terrestre serait au plus haut faisant revenir les hautes pressions sur l'Europe centrale et la Scandinavie ; le flux redeviendrait de secteur Sud avec de nouveaux des orages sur le pourtour méditerranéen.
Evidemment, vu l'échéance à des années lumières, il faudrait attendre la veille voire le jour même pour confirmer cette tendance.

En gros

Le début du printemps météo 2021 serait à un flux de Sud dépressionnaire dominant apportant une certaine douceur (anomalie +1°C ?) et des précipitations (+5%).

AVRIL 2021
Du 1er jusque vers le 30, les hautes pressions auraient tendance à persister et à signer vers la Scandinavie avec un déploiement de la dorsale jusque vers le Nord et l'Est de la France.

Dans le même temps, un système dépressionnaire probablement situé sur l'Océan Atlantique tenterait d'apporter de l'instabilité sur l'Ouest et une partie du Sud de la France.

Dans l'ensemble

Le coeur du printemps météo 2021 conforterait la douceur ambiante (anomalie +1°C) avec moins de précipitations (normal ?) ; l'ensoleillement bon accentuerait le ressenti printannier au moment des congés de Pâques !

MAI 2021
Du 1er jusque vers le 31, les premières tendances iraient encore vers des basses pressions de nouveau dominantes sur les îles britanniques et même probablement sur l'Europe centrale.

Un courant de secteur Sud-Ouest se formerait alors, arrosant copieusement toute la France sauf le quart Sud-Est protégé par ce qui resterait des hautes pressions.

Au final

La fin du printemps météorologique 2021 prendrait des allures dépressionnaires rendant lointain le fameux "joli mois de Mai" ; les précipitations seraient globablement en excédent sur la plupart des régions (+25%) sur fond de douceur (+1°C) et un faible ensoleillement.

Le printemps météo 2021 ressemblerait beaucoup à l'automne avec de forts cumuls en eau, des températures rendues douces de part les minimales, et un faible ensoleillement.







Copyright © Météolaflèche | Tous droits réservés -   Mentions légales et conditions d'utilisation du site -   Cyril DUPONT (pseudo CyrilD44 sur certains forums) -   Contact
"toute représentation ou reproduction,intégrale ou partielle,d'une ou plusieurs pages, cartes ou logos de ce site faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite" (article 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle) . Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées .