Previsions meteo France à 7 et 16 jours gratuites

 



Previsions meteo demain

Mercredi 23 Mai 2018

Fiabilité 4,5/5

L'anticyclone, intitulé TEWS, resterait sur les îles britanniques et l'Ouest de la France : le flux de Nord-Est serait alors dynamique sur les côtes de la Manche où la fraicheur serait d'actualité.

Dans l'intérieur des terres, avec la faiblesse du vent moyen; le fort taux d'humidité et les températures douces voire chaudes, les nuages cumuliformes (à développement vertical) se développeraient très facilement.

La plupart d'entre eux irait jusqu'à l'orage excepté sur les côtes méditerranéennes, l'Ouest breton ainsi que l'Aquitaine.

Les températures seraient globalement assez conformes pour un mois de Mai par rapport aux normales saisonnières de la période 1981-2010
Les minimales
-10°C à Brest.
-11
°C à Macon (Saone et Loire).
-12°C à Lille.
-13°C à Tarbes, à Grenoble.
-14°C à La Rochelle, à Ajaccio.
-15°C à Paris
.

Les maximales
-17
°C à Cherbourg.
-21°C à Charleville Mézières, à Biarritz, en Corse.
-22°C à Lyon.
-23°C à Limoges
.
-
25°C à Nimes.
-26°C à Toulouse.


Jeudi 24 Mai 2018

Meteo France jour 2


Fiabilité 4,5/5

Le champ de pression s'abaisserait légèrement sur le Royaume Uni permettant à une goutte froide d'y remonter : les côtes anglaises pourraient alors être concernées par de l'instabilité.

En France, peu de changements si ce n'est que les orages déborderaient sur l'Aquitaine ; au final, seules la Bretagne (Ouest au moins) et les côtes méditerranéennes devraient échapper aux intempéries.

Les températures grimperaient un peu sur l'Ouest.


Vendredi 25 Mai 2018

Meteo France jour 3

Fiabilité 4,25/5

Une nouveauté se profilerait avec la remontée d'une goutte froide en provenance d'Espagne : elle affecterait essentiellement l'Ouest de la France avec une advection d'air chaud au sol, couplée avec de l'air froid d'altitude.

Le conflit de masses d'air y serait plus important qu'ailleurs : selon l'intensité de la goutte froide, les cellules orageuses pourraient donner lieu à une surveillance particulière ; voir notre topo sur les configurations favorables aux orages dans l'Ouest.

Au vu de l'échéance encore lointaine, il faudrait confirmer cette prévision.



Meteo à moyen terme : de 4 à 6 jours

Samedi 26 Mai 2018

Fiabilité 4/5

La goutte froide (ou dépression ?) continuerait sa remontée sur l'Ouest de la France : l'instabilité serait alors encore très présente sur la Bretagne, Ouest des Pays de la Loire et de la Normandie.

Ailleurs, une composante Sud provoquerait une forte advection d'air chaud : les premiers 30°C pourraient alors être atteints voire dépassés notamment sur l'Ile de France.

Avec la quasi absence de vent, le ressenti y serait très estival ; il faudrait aussi surveiller les pics de pollution !


Dimanche 27 Mai 2018

Fiabilité 3,75/5

Orages Nord-Ouest fortes chaleurs ParisForts orages à surveiller sur le Nord-Ouest ? Fortes chaleurs "nocturnes" sur l'Ile de France, Lyon ?

L'échéance est très lointaine pour ce type de prévision mais il y a accord entre tous les modèles pour la situation suivante : le renforcement de la goutte froide (ou de la dépression).

Le quart Nord-Ouest, déjà concerné la veille (Samedi) par l'instabilité, serait le lieu à surveiller grandement : en effet, l'advection d'air chaud continuerait à prendre de l'ampleur renforçant la CAPE (énergie potentielle disponible) principale motrice des orages.

D'où un risque d'orages violents au niveau de l'activité électrique voire des précipitations de part le caractère stationnaire des cellules dans ce type de configuration !

Sur le reste de l'Ouest, les grains se formeraient au cours de la journée avec peu de chances d'être aussi forts.

En progressant vers l'Est, le risque orageux s'estomperait rapidement : le flux de Sud maintiendrait les températures minimales très élevées surtout dans le centre de Paris où il pourrait ne pas faire moins de 20°C au petit matin !

En journée, l'absence de vent serait toujours aussi récurrente provoquant un ressenti désagréable !


Lundi 28 Mai 2018

Fiabilité 3/5

La goutte froide (ou la dépression) se décalerait vers le centre du pays, généralisant les orages sur l'Est et le Sud : l'air serait très lourd sur l'Est et encore sur l'Ile de France.

Plus à l'Ouest, les grains seraient moins nombreux et l'air un peu plus frais : pour autant, les températures y resteraient dignes d'un plein été.



De J+7 à J+16 : tendance meteo à long terme entre 7 et 16 jours

Du Mardi 29 Mai au Samedi 2 Juin 2018
meteo semaine prochaine

Pas de changement à attendre avec toujours ce blocage anticyclonique sur le Royaume Uni, légèrement dépressionnaire sur la France, mais aussi et surtout le Portugal et l'Espagne.

La conséquence serait la poursuite de salves d'orages sur l'Ouest de la France ainsi que les reliefs avec un débordement possible sur le pourtour méditerranéen.

Les températures maximales évolueraient de cette manière en fin de période :

-25°C à Nantes.
-
25°C à Nice.
-27°C à Strasbourg.
-
27°C à Bordeaux.

Fiabilité de la prévision à long terme

Modèle de prévisions américains GFS : 65%.

Modèle météo européen CEP : 65%.


Du Dimanche 3 au Jeudi 7 Juin 2018


meteo dans deux semaines

ll y aurait encore et toujours les hautes pressions sur les îles britanniques ; la nouveauté est que leur dorsale s'étalerait sur le Nord-Ouest de la France.

Ailleurs, le système de gouttes froides tendrait à se renforcer, l'instabilité avec le tout dans une masse d'air encore estivale.

Les températures maximales seraient globalement chaudes par rapport aux normales saisonnières (1981-2010) :
-20°C
au Mont Saint Michel (Manche).
-
23°C à Notre Dame des Landes (Loire Atlantique), à Maisons-Alfort (Ile de France).
-24°C à Antibes (Alpes Maritimes), Mulhouse (Haut Rhin) et Nevers.
-25°C à Toulouse Blagnac (Haute Garonne), Montpellier (Hérault).
-26°C à
Figari (Corse du Sud).

Pertinence de la tendance à deux semaines

Synoptique

Le modèle ensembliste ENS 00h (sur 60% des scénarios) ainsi que GEFS mettraient en avant une composante Nord-Est sur le pays.

Indices météo en liaison avec les Océans

AO (Arctique Oscillation) : négatif.

Il pourrait alors y avoir un anticyclone sur le Groenland et l'Ouest du Royaume Uni, une dépression vers la Scandinavie.

NAO (North Atlantic Oscillation) : positif.

Les anomalies de pression seraient négatives sur l'Europe occidentale (Nord-Ouest de la France notamment), potentiellement positives sur le pourtour méditerranéen et le Golfe de Gascogne.




Copyright © Météolaflèche | Tous droits réservés -   Mentions légales et conditions d'utilisation du site -   Cyril DUPONT (pseudo CyrilD44 sur certains forums) -   Contact
"toute représentation ou reproduction,intégrale ou partielle,d'une ou plusieurs pages, cartes ou logos de ce site faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite" (article 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle) . Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées .