Prévisions saisonnières pour la France et le reste de l'Europe

 



Previsions meteo 1 mois

AOUT 2021

1ère quinzaine
Du 1er jusque vers le 15, les indices liés au soleil, AO (Arctique) et NAO (Atlantique Nord) ainsi que les modèles de prévisions à très long terme tendraient vers la présence des basses pressions sur le Royaume Uni, de l'anticyclone sur le Sud de la France.

Le temps serait alors souvent gris et frais sur les côtes de la France avec une extension possible dans l'intérieur des terres du Nord de la France.

Le Sud serait a priori davantage sous le soleil et la chaleur typique à cette période de l'année.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 22, pas de changements normalement : toujours un temps frais et humide pour la saison sur la moitié Nord (côtes de la Manche surtout), de saison voire plus chaud ailleurs.
Du 23 jusque vers le 31, le flux d'électrons diminuerait un peu laissant les hautes pressions revenir sur tout le pays, avec un espoir de conditions plus estivales sur toute l'hexagone
.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest à Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Ouest.


Bilan

La fin de l'été météorologique 2021 pourrait être une nouvelle fois contrastée entre le Nord (plus frais ?) et le Sud (de saison ?) ; pour autant, l'anomalie thermique serait prévue plus élevée que la moyenne de la période 1981-2010 (+0,5°C) sur fond de précipitations plus ou moins présentes (excédent +5% ?) et un ensoleillement moyen.
Les dernières semaines de vacances d'été seraient alors plus favorables pour aller à la plage.

L'été météo 2021 devrait être globalement plus chaud que la normale (+0,5°C) avec des précipitations très présentes (excédent de 15% ?) et un ensoleillement moyen.


SEPTEMBRE 2021

Prévisions météo 2 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 15, tous les paramètres liés au soleil atteindraient des sommets.
Les basses pressions seraient encore plus présentes sur le Royaume Uni avec une extension sur l'Europe centrale et sur le Nord-Est de la France
.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 27, pas de changements à attendre normalement : le courant océanique d'Ouest resterait très actif maintenant l'humidité sur toute la France excepté sur le pourtour méditerranéen.

Du 28 jusque vers le 30, le flux d'électrons serait en chute libre laissant penser à une remontée de la pression atmosphérique par le Sud et l'Est et donc potentiellement moins de précipitations sur le pays.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Ouest à Nord-Ouest.

Sur le Sud du pays : Ouest.


Bilan

Le début de l'automne météo 2021 se ferait dans une certaine fraicheur (-0,5°C) et porterait bien son nom au niveau des précipitations (+25%) et de l'ensoleillement (-5%).

OCTOBRE 2021

Prévisions météo 3 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 12, ce serait dans la continuité du mois précédent avec un système dépressionnaire situé sur le Sud-Ouest de la France, un anticyclone s'étendant de la Scandinavie à l'Italie en passant par l'Allemagne.
Le flux serait alors orienté au secteur Sud à Sud-Est ramenant le plus souvent des orages surtout vers le pourtour méditerranéen.

Du 13 jusque vers le 15, les hautes pressions Scandinaves s'étendraient sur le Royaume Uni faisant basculer le flux un peu plus à l'Est ; les précipitations seraient moins fréquentes sur le pays excepté encore sur les régions bordant la Mer Méditerranée.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 20, a priori, nous conserverions un dégradé Nord (continental) - Sud (humide) avec une masse d'air fraiche pour la saison.

Du 21 jusque vers le 31, de nouveau, pour les vacances de la Toussaint, le flux d'électrons remonterait laissant penser à un affaissement de la pression atmosphérique sur les îles britanniques, et donc le retour à un courant de Sud-Ouest dépressionnaire.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Est à Est.
Sur le Sud du pays :
Sud-Est à Est.


Bilan

Le coeur de l'automne météo 2021 se ferait dans une certaine douceur (+0,5°C) avec un niveau des précipitations dans l'excédent (+30%) et un ensoleillement moyen en conséquence (-5%).



NOVEMBRE 2021

Prévisions météo 4 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 9, on se situerait finalement dans la continuité de la fin du mois précédent avec un courant dépressionnaire encore actif aboutissant à de fréquentes précipitations et surtout un air doux.

Du 7 jusque vers le 15, tous les paramètres liés au soleil seraient en chute libre.
Dans ce cas, les hautes pressions seraient centrées en plein sur le pays donnant le fameux "anticyclone français" ; ça signifierait la présence récurrente des nuages bas, surtout sur le Nord-Est, sur fond de froid persistant.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 18, peu ou pas de changements en perspectives : nous aurions encore un temps sec mais particulièrement froid pour la période.

Du 19 jusque vers le 30, à nouveau le flux d'électrons remonterait engendrant le retour à un flux océanique et à un certain redoux.

Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Est à Est.

Sur le Sud du pays : Sud à Sud-Est.


Bilan

La fin de l'automne météorologique 2021 serait conforme à ce que nous devrions avoir à cette période de l'année avec de fortes précipitations (excédent de 25% ?) sur fond de températures fortement contrastées (anomalie globale +0,25°C) avec une once de début d'hiver en milieu de mois.

L'automne 2021 pourrait être un des plus frais pas vu depuis des années (anomalie -0,35°C ?) avec des précipitations présentes (+20%) et un ensoleillement moribond (-5%).


Météo de 5 à 7 mois

Tendance pour l'hiver 2022-2023 (Décembre, Janvier et Février)

Tendance météo de 5 à 7 mois


DECEMBRE 2021
Du 1er jusque vers le 16, peu de changements avec toujours ce courant dépressionnaire apportant de fortes précipitations sur tout le pays.

Du 17 jusque vers le 31, les paramètres solaires diminueraient sensiblement ; la principale conséquence serait la formation d'un blocage anticyclonique allant du Nord du Portugal à la Scandinavie en passant par la France.
Le refroidissement serait alors intense prenant la forme de fréquentes gelées.

En gros

Le début de l'hiver météo 2021-2022 se ferait en fanfare avec une alternance entre un courant océanique d'Ouest et un flux d'Est dominant provoquant de nombreuses gelées et probablement généralisées à toute l'Europe : vers un "Moscou-Paris" ?
Cette situation engendrerait une anomalie thermique assez négative (-0,25°C) avec des précipitations assez abondantes (+15%) et un ensoleillement rendu assez faible de part les nombreux nuages bas (-5%).

JANVIER 2022
Du 1er jusque vers le 24, les paramètres liés au soleil remonteraient de nouveau remettant un véritable système dépressionnaire s'étendant du Groenland jusqu'à la Russie en passant par les îles britanniques et le Nord de la France.
Les perturbations défileraient en continu avec d'assez fortes précipitations et un certain redoux pour débuter cette nouvelle année.

Du 25 jusque vers le 31, vers une pause dans la circulation océanique d'Ouest ; l'anticyclone Scandinave et son homologue de l'Europe centrale déploieraient leur dorsale jusque sur la France.
Un semblant d'hiver serait alors de retour prenant la forme de nombreux brouillards parfois givrants.

Dans l'ensemble

Le coeur de l'hiver météo 2022 se poursuivrait dans une certaine agitation ; les perturbations "océaniques" se feraient nombreuses avec une configuration favorable aux coups de vents.
Dans une telle situation, les températures seraient douces (anomalie +0,75°C), les précipitations en excédents (+25%) et peu de soleil (-5%).

FEVRIER 2022
Du 1er jusque vers le 31, les premières tendances iraient vers un renforcement des conditions dépressionnaires assez similaires à celles du mois précédents.

Au final

La fin de l'hiver météorologique 2021-2022 se ferait avec un énième défilé de perturbations sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest, et donc sur la France.

Dans cette configuration, la douceur se maintiendrait (anomalie +1°C) sur fond de précipitations encore en excédents (+25%) et un ensoleillement toujours aussi faible (-5%).

L'hiver météo 2021-2022 se tiendrait dans une certaine douceur (+0,5°C ?) avec des accumulations telles que les nappes phréatiques n'auraient aucune difficulté à se remplir (+25%) au prix d'un ensoleillement faible (-10%).








Copyright © Météolaflèche | Tous droits réservés -   Mentions légales et conditions d'utilisation du site -   Cyril DUPONT (pseudo CyrilD44 sur certains forums) -   Contact
"toute représentation ou reproduction,intégrale ou partielle,d'une ou plusieurs pages, cartes ou logos de ce site faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite" (article 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle) . Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées .