Prévisions saisonnières pour la France et le reste de l'Europe

 



Previsions meteo 1 mois

FEVRIER 2023

1ère quinzaine
Du 1er jusque vers le 9, les indices liés aux océans AO (Arctique) et NAO (Atlantique Nord) ainsi que les modèles de prévisions à très long terme tendraient vers un courant dépressionnaire de secteur nordique (Ouest-Nord-Ouest).

Avec le froid généré, les précipitations dites solides auraient alors davantage de chances de sévir dans l'Est.

Du 10 jusque vers le 15, à nouveau l'ensemble des paramètres solaires atteindraient des sommets ; le flux océanique prendrait des allures zonales avec des précipitations abondantes sur quasiment tout le pays.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 28, pas de changements normalement. Le système dépressionnaire prendrait ses aises sur les îles britanniques.
La vigilance pourrait alors être de mise avec des grandes marées coefficient 111 et des hauteurs d'eau théoriques pas vu depuis des années. La moindre surcote conjuguée à une houle donnerait des marées dantesques.


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Ouest.


Bilan

La fin de l'hiver météorologique 2023 serait peut-être des plus agitées avec des perturbations à la fois nombreuses et concernant toute la France ; dans ces conditions, les accumulations d'eau seraient considérables (+40%) et le soleil porté disparu (-20%).
Quant aux températures, l'anomalie serait au-dessus de la normale de la période 1991-2020 (+0,5°C).


L'hiver 2022-2023 pourrait au final être du grand classique au niveau des températures (proches de la normale de la période 1991-2020 ?) ; en revanche, il serait excédentaire sur le plan des précipitations (+15%) ; dans cette configuration, l'ensoleillement aurait du plomb dans l'aile (-10%).


MARS 2023

Prévisions météo 2 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 15, les paramètres liés au soleil resteraient très élevés ce qui maintiendraient les basses pressions sur le Royaume Uni avec un débordement possible sur la France ; les accumulations d'eau seraient alors importantes une nouvelle fois.
Un débordement des fortes précipitations sur le pourtour méditerranéen serait possible
.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 31, a priori, le champ de pression resterait élevé du Portugal jusqu'à la Scandinavie en passant par la France et le Bénélux ; au moment d'une nouvelle période de grandes marées d'équinoxe, le risque de surcote diminuerait mais la houle longue serait d'actualité ; par conséquent les risques de submersion se feraient remarquées.

Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Ouest.


Bilan

Le début du printemps météorologique 2023 débuterait un peu comme l'hiver aurait terminé : dans l'humidité.
Le flux océanique ne perdrait pas vraiment de sa superbe et le système dépressionnaire au large pourrait même s'accentuer.
La principale conséquence serait un nouvel excédent en précipitations (+20%) sur fond d'ensoleillement faible sauf pourtour méditerranéen et des températures probablement dans les normales saisonnières.

AVRIL 2023

Prévisions météo 3 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 10, tous les paramètres liés au soleil prendraient de l'ampleur laissant penser à un véritable courant d'Ouest.
Les précipitations seraient une nouvelle fois abondantes via un défilé de perturbations en continu.

Du 11 jusque vers le 15, à nouveau le flux d'électrons chuterait ; un réhaussement de la pression atmosphérique se ferait sur l'Est des îles britanniques tandis que l'anticyclone se maintiendrait sur l'Europe centrale.
En parallèle, les basses pressions reprendraient le pouvoir sur le Portugal, l'Espagne, le Maghreb et l'Italie.


2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 30, le flux pourrait rester de secteur Sud à Sud-Ouest apportant une douceur remarquable et des précipitations en quantités fortement aléatoires (sous forme d'orages ?).


Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.
Sur le Sud du pays :
Sud-Ouest.


Bilan

Le coeur du printemps météorologique 2023 serait marqué par une advection d'air chaud et instable ; les premiers orages d'été pourraient apparaitre dans ce type de configuration.
L'anomalie thermique serait logiquement positive (+0,5°C) sur fond d'ensoleillement assez juste et de précipitations pouvant être dans l'excédent (+30%).


MAI 2023

Prévisions météo 4 mois

1ère quinzaine

Du 1er jusque vers le 15, tous les paramètres solaires atteindraient des sommets ; à cette période de l'année, les basses pressions domineraient toute la France comme coincées entre l'anticyclone britannique et son homologue Allemand/Scandinave.

2ème quinzaine

Du 16 jusque vers le 27, le flux d'électrons remonterait un peu laissant une période anticyclonique sur la France ; cependant, les averses pourraient persister localement mais dans une masse d'air plus douce.

Du 28 jusque vers le 31, à nouveau, les basses pressions l'emporteraient sur la France prenant la forme d'une masse d'air plus humide et plus fraiche.

Flux dominant

Sur le Nord du pays : Sud-Ouest.

Sur le Sud du pays : Sud-Ouest.


Bilan

La fin du printemps météorologique 2023 serait marquée par un flux dépressionnaire ; les températures seraient alors contrastées pour la saison (anomalie 0,0°C).

L'air chaud et instable prendrait la forme de nombreuses cellules orageuses sur le pays aboutissant à des accumulations encore excédentaires (+20%) et un ensoleillement assez faible (-5%).


Le printemps 2023 serait assez fortement humide (+20%) avec un soleil qui aurait du mal à exister et des températures des plus classiques à cette période de l'année.


Météo de 5 à 7 mois

Tendance pour l'été 2023 (Juin, Juillet et Aout)

Tendance météo de 5 à 7 mois




JUIN 2023
Du 1er jusque vers le 10, peu de changements avec toujours des paramètres solaires très élevées.

Le temps resterait dépressionnaire sur le pays. Les averses se feraient encore nombreuses dans une masse d'air plutot fraiche par rapport à la moyenne de la période 1991-2020.

Du 11 jusque vers le 30, la chute du flux d'électrons permettrait d'avoir des hautes pressions majoritaires de la Scandinavie au Portugal en incluant l'Allemagne, le Bénélux, la France, la Suisse, l'Espagne.

En parallèle, le système dépressionnaire se replierait sur l'Ouest des îles britanniques.

Dans l'ensemble

Le début de l'été météorologique 2023 se ferait dans une chaleur mais qui n'aurait a priori rien à voir avec celle de l'an dernier ; le flux de Sud-Ouest serait majoritairement anticyclonique aboutissant à une chaleur potentiellement modérée (+0,5°C), moins de précipitations (déficit de 5%) et un meilleur ensoleillement.

JUILLET 2023
Du 1er jusque vers le 31, la hausse du flux d'électrons entrainerait une baisse de la pression atmosphérique moyenne sur la Scandinavie et probablement sur le Nord de la France.

Le Sud resterait sous influence anticyclonique.

En gros

Le coeur de l'été météo 2023 ne devrait rien à voir de particulier avec une France potentiellement coupée en deux ; en effet, le flux d'Ouest le plus souvent anticyclonique rejetterait les précipitations sur le Pas de Calais, la Picardie ; il maintiendrait un temps sec et assez chaud sinon.

D'où une anomalie thermique moyenne proche de la normale à l'échelle du pays (0,0°C) avec peu de précipitations (déficit -5%) et un ensoleillement classique.


AOUT 2023
Du 1er jusque vers le 31, les premières tendances maintiendraient un champ de pression faible sur la moitié Nord, à peine élevé au Sud ; pas terrible à cette période de l'année.

Au final

La fin de l'été météorologique 2023 prendrait déjà des allures automnales avec un vent d'Ouest dominant ; les perturbations seraient souvent peu actives sur le plan des précipitations (déficit de 5%) mais occasionneraient une forte couverture nuageuse surtout sur les côtes de la Manche.

Il faudrait aller vers le Sud-Est pour espérer un soleil durable.

D'où des températures assez proches de la normale (+0,25°C).

L'été 2023 ne devrait rien à voir de particulier et pourrait même être potentiellement maussade au Nord de la Loire.









Copyright © Météolaflèche | Tous droits réservés -   Mentions légales et conditions d'utilisation du site -   Cyril DUPONT (pseudo CyrilD44 sur certains forums) -   Contact
"toute représentation ou reproduction,intégrale ou partielle,d'une ou plusieurs pages, cartes ou logos de ce site faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, est illicite" (article 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle) . Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées .