Archives par étiquette : nouvel

Nouvel an 2021 en France

Dans un peu moins de deux semaines, nous passerons à l’année 2021.

Il nous apparait important d’établir une première tendance indépendante de celle donnée sur http://www.meteolafleche.com/previsionsfrance.html

Cette tendance a été créée avec le modèle de prévision américains GEFS.

Par rapport à l’échéance encore lointaine, nous avons également utilisé comme sources les modèles saisonniers CFS ainsi que C3s via https://climate.copernicus.eu/charts/c3s_seasonal/c3s_seasonal_spatial_mm_rain_3m?facets=Parameters,precipitation,T2m%3BCentres,C3S%20multi-system&time=2020090100,1464,2020110100&type=ensm&area=area01.

Météo réveillon Nouvel An 2021
Sources des tendances météo : GEFS, C3s et CFS
Météo jour Nouvel An 2021

Sur le plan des statistiques, rares sont les passages à la nouvelle année se faisant en douceur dans tous les sens du terme.

En l’occurrence, cette année, la dominante semblerait anticyclonique sur le proche Atlantique.

Toute l’incertitude porterait sur l’intensité de la dorsale qui devrait recouvrir tout ou partie de la France.

Au vu de la récurrence de cette année 2020 et de la modélisation, des grandes lignes apparaitraient.

Nous partirions sur la tendance émise il y a plus de jours via http://www.meteolafleche.com/actualite/2020/12/02/meteo-hiver-2020-2021/

Avec une première décade de Décembre froide, une seconde douce, une dernière potentiellement de saison, le réveillon du Nouvel an partirait sur de l’humidité en basses couches.

Cette humidité serait présente notamment au passage d’une perturbation atténuée qui laisserait penser à quelques flocons en plaine sur le quart Nord-Est.

En cours de soirée, avec la remontée des températures à l’altitude 850 hPa, la limite pluie-neige se situerait vers les 1000 mètres.

En revanche, dans la nuit, les nuages bas pourraient être forts nombreux comme pour signifier le couvre feu ; il faudrait alors être prudent avec les fréquents brouillards avec une visibilité située parfois en dessous des 200 mètres !

De plus, la température chuterait facilement sous les 5°C ; au petit matin, vers 06h, il pourrait faire entre -1 et 2°C rendant le risque élevé de formation de verglas !

Le jour du Nouvel An se ferait dans la gueule de bois au moins au niveau du temps ; les nuages bas formés en cours de nuit persisteraient tout ou partie de la journée.

C’est l’inconvénient des situations anticycloniques : il est impossible de savoir avant le jour même où le soleil aura des chances de percer.

Ce qui serait plus fiable, ce serait d’avoir un ensoleillement quasi maximal en altitude (à partir de 1000 mètres ?).

En effet, nous serions dans le cadre du phénomène d’inversion.

Une occasion de faire une randonnée pour éliminer les excès de la veille ?

Quoi qu’il en soit, portez-vous bien ; faites que l’année 2021 soit celle que vous voudrez qu’elle soit !